Maison HC

Trois volumes qui se donnent la réplique
Épouser un terrain présentant une pente dans le sens de la largeur, ce n’est pas un petit défi ! La proposition architecturale s’est portée sur un jeu de niveaux. Chacun des trois volumes de la maison diffère par les matériaux de parement, par leur couleur et par leur hauteur. Ces contrastes visuels évitent une construction imposante en un seul bloc. Ils créent au contraire une impression de légèreté au niveau de l’habitation et de son intégration dans l’environnement.

  • Secteur Privé
  • Type Habitation unifamiliale, Neuf
  • Localisation Saive
  • Surface construite Int. 266 / Ext. 35m²
  • Année 2016-2019
  • Photographe © CaroLine Dethier

Trespa et briques en appareillage sauvage
La peau de la maison est travaillée dans deux matériaux. Des panneaux stratifiés Trespa, choisis ici dans même RAL gris foncé que les châssis, pour la partie haute du terrain (entrée, garage et abri de jardin) ainsi que pour la partie la plus basse (cuisine et salle à manger). Des briques collées en peau sauvage pour le volume principal de la maison, qui est aussi le plus haut. L’appareillage des briques (elles semblent posées aléatoirement et sans joints font ressortir leur aspect naturel ou sauvage) et la pose des panneaux accentuent volontairement les lignes horizontales et gomment ainsi un effet « en hauteur ».

Verticalité et horizontalité
La taille des baies vitrées et des fenêtres est rythmée par une combinaison de formats verticaux et en bandeau. Cette variation renforce l’harmonie extérieure, avec un apport maximal de lumière naturelle dans la maison. Par exemple la baie rasante fixe avec effet panoramique dans la salle à manger. La baie verticale dans le dressing. Ou encore les baies de mur à mur des chambres à l’étage. À l’extérieur, des brise-soleil orientables bien dissimulés dans la structure régulent la lumière, l’apport de chaleur et l’intimité.

Lumière astucieuse
En franchissant la porte d’entrée, on pénètre dans le hall. Il fallait y apporter suffisamment de lumière. La solution provient d’une fenêtre bandeau à l’étage qui vient généreusement illuminer la pièce du haut vers le bas en traversant la paroi en verre. Des bandeaux LED ajoutent des notes de lumière ludiques. Les deux voies de circulation du hall sont clairement définies par les escaliers. Le premier mène à l’étage où se trouvent les espaces de nuit et les salles de bains. Le second descend vers les pièces de vie.

Bureau apparent ou caché
Situé dans un angle, le bureau peut tout à fait disparaître visuellement et se fondre dans le décor en devenant une paroi blanche grâce à une double porte coulissante. Les portes se rétractent intégralement dans la structure et permettent ainsi un important gain de place. Tous les éléments de rangement (dressing, vestiaire du hall, meuble à niches du salon et mobilier de la cuisine, porte coulissante du bureau) ont également été dessinés et créés sur mesure afin de répondre exactement aux besoins de Julien et Marie.